STAGE DANSE-ARTS PLASTIQUES-FELDENKRAIS

STAGE danse/arts plastiques/feldenkrais

3 – 4 – 5 juin 2016 

RENCONTRE autour de la danse 4 juin

Gisèle Gréau, chorégraphe – Pierre Gautheron, plasticien

Ruth del Bosque, praticienne Feldenkrais

SDC10641 - CopieP1080655ruth2

STAGE

3 = 18h30/20h – méthode Feldenkrais

4 = 9h30/10h30 – méthode Feldenkrais —– 10h45/13h – danse

14h/16h – arts plastiques —— 16h15/17h45 – danse + arts plastiques

5 = 10h/12h30 – arts plastiques

13h30/15h30 – danse — 15h45/17h15 – danse + arts plastiques

SOIREE RENCONTRE – le 4

18h15 . apéro « cacahuettes »

19h . présentation de très courtes chorégraphies :

  • groupe de l’atelier du théâtre des 7 collines -Tulle

  • groupe de l’atelier de l’EPDA du Glandier – Beyssac

  • solo de danse indienne de Ana Leylavergne – Limoges

+ un mini concert (en attente de programmation) + exposition de dessins

ce programme est offert aux stagiaires – une participation de 5e sera demandée au public non stagiaire

le lieu : Combort – 19230 BEYSSAC

tarif stage : 85e + 10e (adhésion à l’association)- ce stage s’adresse à tous 

date limite d’inscription au stage : 14 mai

réservation obligatoire pour la soirée (jauge limitée)

06 76 86 94 51 ou 06 31 53 70 63 – legrandatelier19@gmail.com

Présentation de la Méthode Feldenkrais

La Méthode Feldenkrais est une méthode d’éducation somatique basée sur le mouvement. Elle a été créée par Moshe Feldenkrais (1904-1984), physicien, ingénieur et sportif de haut niveau.

La méthode est basée sur des principes biomécaniques et neurologiques qui sont facilement accessibles par le mouvement physique non forcé. En substance, c’est une méthode pédagogique qui met l’accent sur l’apprentissage basé sur l’expérimentation et sur le potentiel de chaque individu en les plaçant au centre d’un processus éducatif.

Le mouvement, moyen de découverte

Le mouvement est présent dans chaque aspect de notre vie. Par le mouvement nous nous adressons à des personnes, des objets et des situations. Notre façon de nous déplacer en dit beaucoup sur nos habitudes et nos pensées, et sur la façon dont nous nous voyons. Même ainsi, nous ne sommes pas toujours conscients de nos mouvements. Nous avons tendance à appliquer des motifs et des conventions que nous avons acquis automatiquement sans même le remarquer .

Dans les cours de PCM (prise de conscience à travers le mouvement) l’étudiant est encouragé à explorer des mouvements simples, suivant des séquences d’exécution inhabituelles ou avec des points d’observation inattendue. La PCM active la recherche psychomotrice et les processus expérimentaux qui stimulent la sensibilisation, et l’amélioration de la motricité, en offrant plus d’options et en permettant à chaque personne de faire des choix intelligents sur le mouvement et l’action.

Objectifs

  • réorganiser et réaligner le corps dans le temps et l’espace

  • aider l’individu à acquérir une prise de conscience psycho-physique

  • aiguiser sa propre organisation et coordination

  • améliorer la qualité de l’expression

  • apprendre à réduire l’effort inutile et la douleur

  • approcher une discipline (artistique ou autres) avec ouverture d’esprit et souplesse

Quelques thèmes à explorer : à l’origine du mouvement ; le bassin, centre biomécanique ; une colonne solide et fluide ; des bras articulés, une cage thoracique mobile..

Ruth del BosqueRuth est professeur de Feldenkrais, danseuse et éducatrice.

Elle commence à danser à l’âge de 6 ans et à pratiquer l’athlétisme à 8 ans. Entre la danse et le sport, elle obtient sa licence STAPS «éducation et motricité» à l’université de Valladolid (Espagne) dans l’année 2005. Intéressée par l’éducation et la santé, elle se forme à la croix rouge et intervient dans des collèges pour sensibiliser les jeunes.

Dans sa recherche, elle s’est aussi intéressée à l’ostéopathie sacro-crâniale et au massage suivant les cours du Centre d’études de la santé pendant un an. Puis elle part à Madrid pour se former aux arts du cirque et variétés (acrobaties aériennes, clown, théâtre, mise en scène, maquillage… 2006 -2008).

Elle est admise au conservatoire professionnel de danse dans la section de danse contemporaine (2009 – 2012)

Elle a joué dans plusieurs compagnies comme danseuse et actrice.

Elle a aussi fait partie de différents collectifs où elle a appris et pratiqué d’autres disciplines et techniques du mouvement comme le théâtre physique, le flamenco, la danse afro-cubaine, le contact improvisation, la technique Alexander, le système conscient de mouvement, le Qi gong et le Seitai, entre autres.

Installée en France en 2013, elle commence sa formation à la méthode Feldenkrais, ce qui lui a permis d’assembler ses différentes connaissances et de transférer les stratégies pédagogiques de la méthode Feldenkrais à l’enseignement du cirque, de l’expression corporelle et d’autres disciplines.Elle enseigne cette méthode dans différentes associations et collectifs artistiques.

Thème du stage danse/arts plastiques : geste, trace, signe

Dans les 2 pratiques on  s’appliquera à  répéter le  geste, la  trace, le signe. La répétition  sera utilisée comme  exploration, interrogation, épuisement. Il ne  s’agit  pas là  de l ‘épuisement du  corps mais de  celui  du  travail selon  le  principe : c’est  ce que je  fais  qui  me  dit  ce que je  cherche. On jouera des  surfaces, dimensions, formats, matières,  ainsi que des  espaces.

Pierre Gautheron  : Vit et travaille à Paris & en Corrèze. Peintre, architecte, enseignant. Sa pratique fortement influencée par sa formation d’architecte, se constitue par le dessin sur le papier, travaillant plus la présentation que la représentation avec des outils traditionnels sans négliger la picturalité et la polychromie.

Gisèle Gréau   vue par Françoise Navarro : Elle a d’emblée fait le choix de la danse contemporaine avec un travail sur dix ans en compagnie, et poursuit son chemin avec sa compagnie Pas ta Trace (créée en 1991 à Rouen), à la croisée des rencontres avec des créateurs aux personnalités riches et affirmées (D. Boivin, L. Dehors, D. Charolles…). Chant, théâtre, musique, arts plastiques, danse; les risques de la rencontre sont posés pour de nouvelles créations enrichies de l’invention de chaque matière : la voix, la couleur, les sons, les corps, leur pesanteur ou leur légèreté, leurs rires et leur gravité…”

En raison de l’implantation de G. Gréau en Corrèze, Pas ta trace est dissoute en 2013 pour faire place au Grand AtelierCroiser d’autres champs d’expériences, sortir de sa propre connaissance, de sa propre logique pour aller à la rencontre de l’autre, pour être en sollicitation, en étonnement, constitue la démarche première de la compagnie. La diversité des créations fait preuve d’un réel désir d’approfondir une démarche artistique tout en en renouvelant les formes et les lieux de représentation dans le but de toujours élargir son public. Sur le plateau, dans l’espace public, auprès des grands et des petits, nous désirons participer à cette éducation essentielle du regard, de l’écoute. Le croisement de la danse avec les autres arts est ici essentiel, autant dans les créations qu’au coeur des thèmes des formations proposées par la cie.

Etrecultivet |
GDE ADELINA |
Piart |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | JOLOQP
| Labutteauxcitrouilles
| carnet à dessin d' amé...